• Anonyme

    salam ma soeur,moi je vends des kaftaans sur mon blog,si ca t'intéresse,visite le,BARAK ALLAH OUFFIK.

  • Anonyme

    La fête du mouton
    Aid al Kebir, Aid al Adha ou Tabaski


    Essentiellement, l'Aïd-el-Adha (ou Aid-al-Kebir "la grande fête") est le souvenir du sacrifice d'Abraham (Ibrahim). Dieu lui a demandé de sacrifier son fils unique, et il était prêt à le faire, pour montrer sa soumission à Dieu ("muslim" étymologiquement veut dire "soumis").
    Mais Dieu l'a arrêté avant et lui a fait sacrifier un mouton à la place. Date de l'Aid: l'Aïd a lieu le 10 du mois Dhou-l-Hijja, le 12ème mois lunaire dans le calendrier musulman, qui est aussi le mois du pélerinage à la Mecque.

    Cette explication donnée par un pourrait être tirée de la Bible où l'histoire d'Abraham offrant son fils apparait telle qu'ici décrite (Genèse chapitre 22).

    Ce texte relate bien sûr une épreuve que Dieu envoie à Abraham pour éprouver sa foi. Cependant, ce texte contient également des éléments qui peuvent être lus symboliquement:

    Le fils d'Abraham est une image du croyant (Abraham est le "père des croyants") méritant la punition de Dieu. En effet comme tout homme, il n'arrive pas à la perfection que Dieu demande dans ses commandements (tu aimeras ton prochain comme toi-même, tu ne voleras pas, tu ne regardera pas avec envie la femme ou les biens de ton prochain,...)

    La Bible affirme "tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu" (Romains 3:23), et encore "le salaire du péché, c'est la mort" (Romains 6:23)

    La miséricorde de Dieu ne peut pas se caractériser par le pardon pur et simple, car l'oubli d'une faute (l'amnistie) est injuste par nature: ceux qui ont commis l'infraction profitent de leur crime. Pour pouvoir pardonner, il faut que les dégats commis soient réparés.

    Dieu se révèle à Moïse en lui disant: "Je ne tiens pas le coupable pour innocent". La Torah tout entière met en évidence que "sans sang versé, il n'y a pas de pardon".

    N'y a t'il donc aucune solution, le croyant (fils d'Abraham) est il condamné a périr?

    Non, Dieu est miséricordieux, il substitue au coupable une victime innocente (le mouton) qui subit la punition à sa place.

    La même question se pose aujourd'hui aux croyants, n'y a t'il pas de solution au problème des fautes que j'ai commises? Suis-je aussi condamné à périr? Ou faut-il aussi qu'une victime sacrificielle innocente meure à ma place?

    C'est là qu'intervient le message de l'évangile (= la bonne nouvelle). Comme dans l'histoire d'Abraham, Dieu a fourni pour chacun de nous une solution.

    Dans l'évangile, Jésus est appelé "l'Agneau de Dieu". Il était pur et sans péchés (A).

    Jésus est venu volontairement dans le monde pour donner sa vie (B) afin que nous puissions être sauvés de la punition que nos fautes méritent. Il a été la victime innocente sacrifiée à la place des humains coupables devant Dieu:

    "vous avez été rachetés ... par le sang précieux du Messie, comme d'un agneau (mouton) sans défaut et sans tâche" (1 Pierre 1:19)

    "Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, le Messie est mort pour nous." (Romains 5:8)

    Pouvons nous être sûr d'échapper au jugement de Dieu?

    Oui, nous pouvons échapper. Par le moyen de ce sacrifice suprême, du sang versé par quelqu'un qui a accepté de mourir à notre place: Jésus le Messie.

    Son sacrifice a été accepté par Dieu, trois jours plus tard Jésus est ressuscité, et aujourd'hui encore il est vivant. Il doit revenir bientôt pour régner.

    Si nous plaçons en lui notre confiance, nous serons sauvés, comme le fils d'Abraham!

    A voir aussi:
    # (permalien)
    Aujourd'hui à

  • Anonyme

    MACHAALAH POUR TON BLOG ET QUALAH CONTINUE DE TACCOMPAGNER AMIN

  • Anonyme

    salamou alaykoum
    mach'allah pour le blog qu'allah continue a te guider surle droit chemin
    mabrouk ramadane à toi ainsi qu'a tes proche
    hayik allah

  • Anonyme

    A SALAM OU3ALAYCUM OUKHTY .

    MA'SHA ALLAH 3LiK , VRAIMENT ...
    QU'ALLAH CONTINU A TE GUIDER AINSI MA SOEUR .

    WA SALAM OU3ALAYCUM